Quels sont les différents types et causes de perte auditive

Rédigé par Hany Ghonaim, Audiologiste

Nov 24, 2018

IL EXISTE TROIS TYPES PRINCIPAUX DE PERTE AUDITIVE

  • Neurosensorielle
  • Conductive
  • Mixte

PERTE AUDITIVE NEUROSENSORIELLE

Une perte auditive neurosensorielle est caractérisée par l’impossibilité pour l’influx nerveux à atteindre le cerveau. Cette perte auditive permanente peut être causée par l’endommagement des cellules ciliées de la cochlée ou par des difficultés des voies auditives supérieures. Cette condition ne peut pas être traitée médicalement ou chirurgicalement, et dans la plupart des cas, les prothèses auditives ou les aides de suppléances à l’audition sont utilisées pour s’adapter aux difficultés d’audition causées par une perte auditive neurosensorielle.

Les conditions les plus fréquemment associées à une perte auditive neurosensorielle sont décrites ci-dessous:

La perte d’audition liée à l’âge est également connue sous le nom de presbyacousie. A part les raisons héréditaires, c’est la cause la plus commune de surdité neurosensorielle permanente. La presbyacousie touche les cellules nerveuses de la cochlée due au vieillissement. Les sons aigus sont les plus touchés par cette forme de handicap, les personnes atteintes de presbyacousie ont d’importantes difficultés pour entendre les consonnes, comprendre la parole en présence de bruits de fond et à entendre les sons aigus comme le chant des oiseaux. La perte d’audition liée à l’âge est souvent accompagnée d’acouphènes.

PERTE AUDITIVE CAUSÉE PAR L’EXPOSITION AU BRUIT

La perte auditive due au bruit est déclenchée par l’exposition à des bruits intenses. Les personnes exposées pendant de longues périodes à des bruits excessifs peuvent développer cette surdité neurosensorielle permanente. Écouter la musique à un volume trop fort et faire de la moto sans protection auditive sont des causes fréquentes de perte auditive due au bruit. Quand une perte d’audition due au bruit est le résultat d’un bruit excessif dans l’environnement de travail, elle sera désignée comme une perte auditive professionnelle. Au Québec, les personnes atteintes d’une perte auditive professionnelle peuvent bénéficier des programmes de soutien offerts par la CSST. La perte d’audition due au bruit peut aussi être déclenchée par un son brusque extrêmement fort, tel un coup de feu. Des individus de tous âges peuvent être affectés par cette forme de perte auditive qui est souvent accompagnée d’acouphènes. Comme la perte auditive liée à l’âge, ce handicap a plus d’impact sur les sons aigus. Contrairement à beaucoup d’autres types de perte auditive, la perte d’audition due au bruit peut être évitée avec une protection auditive adéquate ou en éliminant le bruit à la source.

PERTE AUDITIVE CONGÉNITALE

La perte auditive congénitale réfère à une perte auditive présente à la naissance. Elle peut être causée par des facteurs génétiques ou non génétiques. La perte auditive génétique est la cause la plus fréquente de perte auditive. Ce handicap héréditaire peut être déclenché dès la naissance ou se développer plus tard dans la vie. Une naissance prématurée et le manque d’oxygène à la naissance sont des facteurs non génétiques qui peuvent causer une perte auditive congénitale. De même, les complications pendant la grossesse comme les infections virales maternelles, la consommation de toxines et le diabète maternel peuvent provoquer ce handicap. Des programmes de dépistage néonatal systématiques de la surdité sont en cours de développement à l’échelle nationale pour identifier les pertes auditives le plus tôt possible. La détection précoce de la perte d’audition congénitale mènera à une intervention rapide qui augmentera les chances de développement normal de la parole et le développement social.

MALADIE DE MENIERE

La maladie de Ménière est une pathologie de l’oreille interne qui affecte l’ouïe et l’équilibre. Une perte d’audition fluctuante est souvent accompagnée d’acouphènes et de vertiges. Les personnes souffrant de la maladie de Ménière peuvent ressentir un sentiment de plénitude dans l’oreille. Des crises de vertige peuvent survenir soudainement et durer plus de 15 minutes.On pense que cette maladie est provoquée par un excès de liquide dans l’oreille interne et les options de traitements comprennent souvent la modification des habitudes alimentaires. Un médecin ORL doit être consulté si les symptômes décrits sont ressentis.

PERTE AUDITIVE SOUDAINE

Une perte soudaine de l’audition est une détérioration rapide de l’acuité auditive qui peut continuer à baisser pendant trois jours consécutifs. Dans la plupart des cas, la perte soudaine de l’audition est observée dans une seule oreille. Les médicaments ototoxiques sont une cause fréquente de perte soudaine de l’audition. Dans ces cas, le handicap peut être accompagné d’acouphènes et de vertiges. Une perte soudaine de l’audition doit être traitée comme une urgence et il faut consulter un médecin rapidement. Le médecin va investiguer les raisons de la perte auditive et prescrira un traitement si possible. Une perte soudaine de l’audition peut être traitée avec des stéroïdes ou des antibiotiques pour certains cas causés par des infections. Pour les médicaments ototoxiques, il est recommandé d’arrêter immédiatement l’utilisation du médicament qui a déclenché le problème. Une visite chez l’audiologiste et le médecin ORL seraient également primordiaux au traitement de la perte auditive soudaine.

NEURINOME ACOUSTIQUE

Le neurinome acoustique est une tumeur non cancéreuse sur le nerf auditif. Le nerf qui transporte les impulsions nerveuses de la cochlée au cerveau. Cette tumeur va provoquer une perte auditive neurosensorielle et n’affecte généralement qu’une seule oreille. Le neurinome acoustique est souvent accompagné d’acouphènes et de vertiges. Le traitement de cette pathologie rare nécessite une approche collaborative d’une équipe médicale qui inclut l’expertise d’un neurochirurgien et un médecin ORL. La chirurgie est une alternative de traitement.

PERTE AUDITIVE CONDUCTIVE

Une perte auditive conductive est généralement temporaire et peut souvent être traitée médicalement ou chirurgicalement par un spécialiste. Elle est causée par des dysfonctions de l’oreille externe ou de l’oreille moyenne qui empêchent les ondes sonores voyageant dans l’air d’atteindre l’oreille interne.

Les appareils auditifs peuvent être utilisés en attendant une intervention médicale ou comme une option alternative de traitement

INFECTION DE L’OREILLE MOYENNE – OTITE MOYENNE

Les infections de l’oreille moyenne sont également connues sous le nom d’otite moyenne. L’otite moyenne est une infection de l’oreille moyenne qui provoque une accumulation de liquide derrière le tympan, ce qui limite le mouvement de la chaîne mécanique de l’oreille moyenne. Le manque de mobilité du tympan et des osselets provoque une perte auditive conductive, les ondes sonores n’étant pas transformées en vibrations amplifiées comme elles devraient. L’otite moyenne peut être traitée par des antibiotiques. Dans les cas où l’infection persiste ou se produit fréquemment, un spécialiste ORL peut effectuer une petite intervention appelée la myringotomie. Une myringotomie est une simple procédure chirurgicale qui consiste en une incision dans le tympan pour insérer un tube de ventilation à travers le tympan pour permettre la vidange du fluide dans l’oreille moyenne. Une fois le tube placé, il permettra une acuité auditive normale et devrait rester en place de 3 à 12 mois. Les otites moyennes sont plus fréquentes à un jeune âge et peuvent perturber le développement du langage. Des prothèses auditives à conduction osseuses peuvent être utilisées pour surmonter les difficultés causées par une infection de l’oreille moyenne. Lors de l’utilisation de ces appareils auditifs, les ondes sonores parviennent directement à la cochlée via l’os temporal. En conséquence, la perte auditive conductive n’aura aucun effet sur la capacité de la personne à entendre les sons. L’utilisation de prothèses auditives traditionnelles n’est pas recommandée pour les infections de l’oreille moyenne.

PERFORATIONS DU TYMPAN

La perforation du tympan ou perforation tympanique peut être le résultat d’un traumatisme crânien, d’une infection de l’oreille moyenne ou de l’incapacité à guérir après la chute d’un tube de ventilation. Un tympan perforé entraîne une perte d’audition conductive temporaire. Il est impératif d’éviter l’eau dans les oreilles quand on a un tympan perforé. L’eau se frayant un chemin vers l’oreille moyenne peut causer des infections chroniques de l’oreille moyenne et empêcher le tympan perforé de guérir. Pour éviter que l’eau n’entre dans les oreilles, les audiologistes recommandent l’utilisation de protection auditive en nageant ou pendant le bain et la douche. Dans la plupart des cas, une perforation du tympan se guérit par elle-même, mais dans certains cas elle nécessite une intervention médicale. Un médecin ORL peut effectuer une intervention chirurgicale appelée tympanoplastie pour réparer une perforation tympanique.

OTOSCLÉROSE

L’otosclérose est une maladie progressive qui aboutit à l’immobilisation de l’étrier, le troisième os des osselets. Cet état est considéré comme étant héréditaire et peut être associé à des acouphènes et des vertiges. Il peut être traité en utilisant des prothèses auditives pour surmonter les difficultés causées par la perte d’audition ou en subissant une stapedectomie. La stapedectomie est une intervention chirurgicale effectuée par le médecin ORL pour remplacer l’étrier par un piston.

DISCONTINUITÉ OSSICULAIRE

Les osselets jouent un rôle important dans la transmission des ondes sonores de l’oreille externe à l’oreille interne. Le tympan est attaché au marteau, le marteau est relié à l’enclume qui est reliée à l’étrier. Quand une personne a eu plusieurs infections à l’oreille moyenne, un cholestéatome ou un traumatisme crânien, l’articulation entre ces os fragiles peut se séparer. La discontinuité ossiculaire qui en résulte provoque une perte d’audition conductive souvent accompagnée d’acouphènes. Cette surdité conductive peut être traitée avec les appareils auditifs qui amplifient les sons entrants et équilibrent les lacunes causées par la discontinuité. Sinon, une intervention chirurgicale peut être effectuée par un médecin ORL pour reconstituer la chaîne des osselets.

CHOLESTÉATOME

Le cholestéatome est une condition où de la peau morte est produite dans l’oreille moyenne et forme un kyste derrière le tympan. En plus de douleurs dans l’oreille et d’acouphènes, le cholestéatome peut aussi causer l’érosion des osselets ou des infections chroniques de l’oreille moyenne et la perforation tympanique. Cet état nécessite une intervention chirurgicale effectuée par un médecin ORL pour ôter la tumeur de l’oreille moyenne.

INFECTION DE L’OREILLE EXTERNE

L’infection de l’oreille externe est également connue sous le nom d’otite externe. C’est une inflammation du canal auditif externe provoquée par une infection bactérienne. Cet état est souvent le résultat d’eau qui reste dans les oreilles après la natation. L’otite externe apparaît soudainement et peut s’aggraver rapidement. Le conduit auditif externe devient rouge et la personne peut ressentir une douleur à l’oreille et une sensibilité élevée de l’oreille infectée. Cette infection peut déclencher une émission de pus dans le canal de l’oreille, qui peut également être la cause d’une perte auditive conductive. Un traitement rapide avec des gouttes est essentiel pour éviter des complications.

BOUCHON DE CÉRUMEN

Le cérumen ou la cire est une sécrétion naturelle des glandes dans le conduit auditif externe qui permet de garder l’oreille propre et protégée. Dans certains conduits auditifs étroits ou lorsque le cérumen est moins lubrifiant, le cérumen peut se former en bouchon et provoquer une surdité conductive. Les bouchons de cérumen ne doivent pas être éliminés par des cotons-tiges (Q-tips), car cela enlève les lubrifiants naturels dans l’oreille et peut pousser le cérumen plus profondément dans le conduit auditif. Il faut utiliser des huiles naturelles ou des produits adoucissants à base de peroxyde de carbamide pour faciliter l’enlèvement du cérumen. Si cela n’aide pas, le cérumen doit être enlevé par un professionnel de la santé.

ATRÉSIE DE L’OREILLE

L’atrésie de l’Oreille est une maladie congénitale où l’oreille externe ne se développe pas normalement à la naissance. Après un test d’audition, les professionnels de la santé auditive seront en mesure de savoir si c’est seulement une perte auditive conductive ou une perte mixte. Une prothèse auditive ancrée dans l’os peut être utilisée dans les cas où la perte auditive causée par l’atrésie est seulement conductive, afin d’assurer le développement adéquat du langage.

PERTE AUDITIVE MIXTE

Une perte auditive causée par une combinaison d’à la fois une perte auditive conductive et d’une perte auditive neurosensorielle. Le traumatisme crânien est la cause la plus fréquente de perte auditive mixte.

TRAUMATISME CRÂNIEN

Une blessure à la tête peut causer des dommages aux structures délicates de l’oreille moyenne ou de l’oreille interne. Un traumatisme crânien peut donc entraîner une perte d’audition temporaire ou permanente et peut être accompagné d’acouphènes. Si des dégâts sont subis dans l’oreille moyenne, la surdité conductive peut être réparée par un médecin ORL. Dans les cas de perte auditive neurosensorielle permanente, des prothèses auditives peuvent être utilisées pour s’adapter aux difficultés d’audition.

N’oubliez pas de partager cet article!